Le monde de l'autisme

Halte aux préjugés sur l’autisme !

Interview réalisée par Aline Auranse


Autiste Autrement, c’est quoi au juste ?
Autiste Autrement c’est une association de parents d’enfants autistes qui se sont trouvés autour d’objectifs et d’intérêts communs.

Ah oui ! Lesquels ?
En tant que parents d’enfants autistes, nous souhaitons en premier lieu sensibiliser les français aux différents aspects de l’autisme car la France accuse en la matière un retard de plus 15 ans comparé aux Etats-Unis, au Canada ou même l’Angleterre.

Ah bon ? Parce que les gens ne savent ce que c’est l’autisme, on a tous vu Rain Man !
Justement non ! Les 650 000 autistes qui vivent en France ne sont pas tous comme Raymond Babbit. Chaque personne autiste est unique et a sa propre personnalité et ses particularités. Il existe néanmoins des traits communs aux autistes.

Ah oui, je sais, on ne peut pas les toucher, c’est ça !
Oui et non. Tout dépend de la personne. Tandis que certains autistes ne supportent pas d’être touchés, d’autres recherchent au contraire le contact physique, parfois de manière inopportune, par exemple avec des inconnus.

Les autistes, à part certains comme Rain Man, vous savez quand il compte les cure-dents, ne sont généralement pas très  » futés « , si je puis me permettre…
Une fois encore, vous parlez sans savoir. Le spectre autistique, tel qu’il est défini cliniquement, intègre à la fois les cas d’autismes avec déficience intellectuelle, les autistes de « haut niveau », c’est-à-dire sans déficience, et le syndrome d’Asperger, avec des capacités intellectuelles élevées. Certains autistes présentent même le syndrome savant car ils sont dotés de capacités intellectuelles hors du commun.

Comme dans Rain Man, quand il gagne au casino ?
Vous voyez vous commencez à comprendre.

Mais alors, l’autisme c’est quoi ?
Selon la définition médicale, c’est un trouble de la communication et des interactions sociales associé à des troubles du comportement.

C’est assez pompeux comme définition. Vous pouvez m’expliquer ?
Bien sûr. Les autistes rencontrent énormément de difficultés pour communiquer et échanger avec les autres personnes et agissent ou réagissent parfois de façon « surprenante ».

Oui c’est vrai, les personnes autistes ont des attitudes, je vais dire,  » bizarres  » pour ne pas vous froisser mais entre nous, ils ne sont pas très « normaux » non ?
Dans notre société où tout le monde pense et fait la même chose, oui, les autistes peuvent paraitre extravagants. Qui ça dérange ?

Quand même, certains autistes sont violents !
La violence est le moyen d’expression des personnes qui n’ont pas d’autres façons de communiquer ou de se défendre. Dans le cas des autistes, cela peut se produire en effet mais tous les autistes ne sont pas violents, loin de là. D’ailleurs, je n’ai jamais entendu d’histoires à propos d’autistes sanguinaires, en revanche, des gens comme vous et moi, qui commettent des atrocités au quotidien, j’en entend parler tous les jours.

Quand vous parlez, on dirait que les autistes ne sont pas pires que les gens normaux mais ce sont des handicapés !
Oui, l’autisme est un handicap et non pas une maladie mentale ou une psychose. Pour nous, c’est surtout un très fort handicap social car les autistes sont généralement des personnes en bonne santé, comme Rain Man !

Et l’autisme, comment ça se soigne ?
Il n’y a hélas pas de remède miracle, ça se saurait ! En revanche, il existe plusieurs moyens d’aider une personne autiste. Justement nous allons largement en parler sur ce blog.

Comment le vivez-vous en tant que parents ?
Très bonne question. C’est difficile mais pas insurmontable. La vie n’est pas connue pour être un long fleuve tranquille ! Il faut être formé et averti tout en étant soutenu et entouré. Plus on en sait sur l’autisme, plus c’est facile de l’appréhender. C’est aussi l’un des objectifs de ce blog, apprendre à vivre avec une personne autiste.

On le voit dans Rain Man, c’est très difficile. Il n’est pas préférable de placer les autistes là où des professionnels peuvent prendre soin d’eux ?
Vous parlez des hôpitaux psychiatriques ? Si cette solution était acceptable, ça se saurait aussi ! La camisole chimique utilisée par les hôpitaux psychiatriques, à défaut d’une meilleure prise en charge, a des conséquences désastreuses sur la vie des autistes. A l’inverse, notre association soutient que les autistes ont leur place dans la société et nous vous le prouverons dans ce blog.

Vous avez l’air bien sûrs de vous alors que vous venez de me dire qu’on ne guérit pas de l’autisme.
Si on ne guérit pas de l’autisme, on peut vivre avec. Cela passe essentiellement par l’inclusion sociale à tous les niveaux et pour cela la société doit accepter la différence. Les personnes autistes son très conscientes de leurs particularités et ce n’est pas ce qui les touche le plus, c’est le regard ou le rejet des autres qui est le plus terrible, l’incompréhension d’un monde qui se fonde beaucoup sur les apparences et la norme. Malheureusement pour les autistes, ils ne répondent pas aux standards de la société. Par conséquent, leur scolarisation est souvent rendues difficiles et, faute de politique inclusive, leur chance d’avoir un avenir professionnel est souvent bien compromise, malgré leurs compétences.

Comment favoriser l’inclusion des personnes autistes?
Il y a énormément de choses à faire dans plusieurs domaines : donner les moyens aux enfants autistes de poursuivre une scolarité en milieu « ordinaire », alléger les contraintes liées à l’autisme qui pèsent sur les familles, sensibiliser les acteurs professionnels aux spécificités de l’autisme et aux compétences que les personnes autistes peuvent apporter au monde professionnel, informer la population pour susciter bienveillance et respect envers les personnes autistes, favoriser l’autonomie des autistes adultes …

L’interview s’achève et je n’ai toujours pas bien compris ce qu’est l’autisme.
Il serait très difficile de vous expliquer ce syndrome en quelques échanges. Aussi, je vous propose de vous abonner à notre blog, nous allons tout vous expliquer…

 

AAA Logo

1 réflexion au sujet de “Halte aux préjugés sur l’autisme !”

  1. Pour moi, l’autisme, c’est percevoir le monde différemment. Avec une sensibilité extrême, un angle de vue dissemblable de la plupart des gens. Raison pour laquelle il est nécessaire d’instaurer des rituels, des habitudes qui permettent d’ancrer la personne dans le réel (j’entends par réel, notre monde). Ces « manies » permettent de soulager la multitudes d’informations sensorielles déversées sur cet être hors du commun. Car si les neurotypiques considèrent les autistes comme des handicapés, je pense, moi, que le handicap ne vient que de nous ! Est-ce qu’une vision autre du monde est un handicap ? Oui, à l’heure actuelle, penser autrement que la majorité est un handicap ! Mais ce n’est pas lié aux particularités des personnes atteintes de TSA. Cela vaut pour toute personne avec une pensée « hors norme ». Encore un vaste sujet …. Qui détermine la « norme » ? Notre société ?…..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s